Stat depuis sept 2008

Membres: 15
Publications: 89
Liens: 5
Visiteurs: 3573572

Syndication

Activités en ligne pour l'école
Accueil
Formateur au numérique ou Gentil Animateur ? Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Appréciation des utilisateurs: / 655
FaibleMeilleur 
Écrit par JMP   
26-12-2013

À l’heure de l’école numérique, les formateurs TICE du 1er degré sont exclus des discussions sur l’évolution du métier d’enseignant.

Image 

Le développement des TICE dans le Premier Degré dépend en grande partie de nous.
Au quotidien dans les classes, dans les écoles, dans les circonscriptions, nous explorons, adaptons, nous suscitons, nous motivons, nous formons, animons, accompagnons.

Plus nos missions de formateurs dans le 1er degré prennent de l’importance, moins nous sommes mentionnés dans les textes nationaux.
Et pourtant, depuis plus de vingt ans, nous développons au quotidien les TICE au sein de l’école.
Un vrai paradoxe quand le ministre déclare que le numérique est au coeur de la refondation !

Nous sommes exclus, de fait, des discussions actuelles sur l’évolution du métier d’enseignant. Quel sens faut-il donner à cette exclusion ?
La formation et l’accompagnement des collègues ne sont pas terminés. Leurs besoins grandissent.
La formation à distance ne résoudra pas tout toute seule !
Que va devenir l’accompagnement pédagogique du numérique au sein des classes et des écoles ?

Nous, formateurs de l’école numérique nous demandons :

1/ La pérennité de nos postes
Si nos missions se développent, nos postes dépendent de la volonté des DASEN. Il n’est pas rare que des collègues très investis voient leurs postes supprimés.

2/ Une lettre de mission nationale, proposée par le ministère, centrée sur le développement du numérique dans les écoles
Et pouvant être adaptée aux conditions locales au niveau des académies ou des départements.

3/ La prise en compte des compétences acquises avec la possibilité d’une VAE après un certain temps d’exercice.

4/ Le bénéfice de la NBI
Qui serait une reconnaissance de notre investissement important dans le développement de l’école numérique.

5/ Plus de temps pour l’accompagnement du terrain et moins d’administratif (tableaux de bords, enquêtes diverses etc)  

6/ La prise en compte dans notre temps de travail d’au moins une partie du temps consacré à la veille technique et pédagogique et à l’autoformation.

Depuis... toujours, on oppose à nos demandes le fait que bientôt les enseignants seront tous autonomes avec le numérique.
Et pourtant plus le numérique se développe et plus nous sommes sollicités, dans les écoles, dans les circonscriptions et dans les académies.
Depuis plus de vingt ans, le numérique nous réserve de plus en plus de surprises et de nouveautés.

Collectif national des formateurs TICE, ATICE, ATUIC, MATICE, C TICE, EATICE etc

Merci @Phitassel pour la rédaction de cette synthèse des échanges sur la liste de diffusion nationale des Formateurs Tice.

Pour plus d'informations sur l'Association des Formateurs TICE cliquez ici

Dernière mise à jour : ( 28-12-2013 )
 
Suivant >
© 2017
Joomla! est un logiciel libre distribué sous licence GNU/GPL.